Crédit : Les Français n’ont jamais aussi peu emprunté depuis 25 ans

France : recul de la part des ménages détenant un crédit en 2012 :

La part des ménages franà§ais détenant un crédit, qu’il s’agisse d’un crédit immobilier ou d’un [a[crédit à la consommation]a], a de nouveau reculé en 2012 et a atteint son plus faible niveau depuis 25 ans, selon une étude Sofres pour la Fédération bancaire franà§aise diffusée mardi.

Selon l’Observatoire des crédits aux ménages, 48,6% des ménages détenaient un crédit fin 2012, soit une baisse de 0,8 point par rapport à 2011.

31,4% des Franà§ais détiennent un pràªt immobilier

Dans le détail, ils étaient 31,4% à détenir un pràªt immobilier et 27,6% à rembourser un crédit à la consommation. Dans ce dernier domaine, il s’agit de la plus faible proportion depuis le début des années 2000, un phénomène lié en partie à l’entrée en vigueur de la loi Lagarde sur le crédit à la consommation.

"Avec la crise, les ménages sont devenus plus prudents", a également relevé Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université de Paris-X Nanterre, lors d’une conférence de presse.

Une prudence qui se retrouve aussi dans leurs intentions de recours aux crédits : ils sont 4,1% à envisager de contracter un crédit immobilier d’ici l’été 2013. En matière de pràªt à la consommation, leur part descend à 3,5%.

<pub_texte_ciblee_dynamique|id=446>

"En 2013, la diffusion des crédits devrait encore se réduire et principalement sous l’effet du recul rapide de la production des crédits immobiliers", a anticipé M. Mouillart.

Toutefois, a-t-il souligné, malgré le recul des transactions sur le marché de l’immobilier, la part des ménages détenant un crédit pour l’accession à la propriété est la plus élevée depuis le début des années 2000, à 23,7%.

En termes d’usages, la destination des crédits à la consommation a peu évolué au fil des ans, l’acquisition d’une voiture ou d’une moto restant majoritaire devant l’achat d’un bien d’équipement de la maison (meuble, électroménager...).

L’étude a été réalisée en novembre 2012 par voie postale auprès d’un échantillon représentatif de 13.000 ménages, dont 9.897 ont répondu dans les délais.

article558 rubrique6

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.