Finance : Les assureurs français vont prendre part au nouveau plan d’aide à la Grèce

Les assureurs franà§ais au secours de la Grèce

Vendredi 22 Juillet 2011, la fédération franà§aise des sociétés d’assurance (FFSA), a affirmé dans un communiqué que les assureurs franà§ais détenant des titres de la dette grecque participeront au nouveau plan d’aide dévoilé jeudi à Bruxelles.

"Les assureurs de la FFSA se félicitent de l’accord conclu par les dirigeants européens sur la Grèce et envisagent favorablement leur participation au projet d’initiative des investisseurs privés, dans le cadre des options proposées", a déclaré la FFSA.

La FFSA rappelle que les assureurs franà§ais ne sont pas en danger face à la dette grecque et que la décision du sommet européen de Bruxelles ne changerait pas cela.

Les grands assureurs franà§ais avaient, fin 2010, environ 7 milliards d’euros d’obligations grecques en portefeuille, en valeur brute, selon un calcul effectué par l’AFP sur la base des éléments communiqués par les compagnies.

Il est aussi important de rappeler que les pertes éventuelles sur les titres grecs n’engendreront pas de pertes sur les contrats d’assurance-vie en euros ni sur les intéràªts acquis depuis l’ouverture du contrat.

Pour rappel, le plan d’aide à la Grèce annoncé jeudi à Bruxelles, prévoit la mise à disposition d’un peu moins de 160 milliards d’euros pour aider la Grèce, dont environ 50 milliards viendront du secteur privé.

L’Institut de la finance internationale (IIF) a annoncé jeudi que les institutions financières assureraient le financement de la Grèce à hauteur de 54 milliards d’euros entre mi-2011 et mi-2014.

Un menu a été retenu proposant aux créanciers privés quatre options qui incluent toutes une décote équivalente à 21% de la valeur comptable des obligations grecques.

article260 rubrique6

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.