L’épargne pour le financement de la croissance durable : La région Rhône-Alpes souhaite tenter !

Rhà´ne-Alpes volontaire pour tester la Banque publique d’investissement :

"Les trois principes d’action de la Banque publique d’investissement définis par Pierre Moscovici -guichet unique pour les financements publics, développement des opérations en fonds propres et de pràªts et garanties pour les PME, gouvernance associant l’Etat et les Régions- correspondent à la pratique développée en Rhà´ne-Alpes", souligne le président de la région, Jean-Jack Queyranne (PS), dans un courrier au ministre de l’économie.

La Région, fait-il valoir dans ce texte dont l’AFP a obtenu copie, "a fait du financement des entreprises un axe fort de sa politique économique depuis 2004 et réaffirmé cette priorité avec la Stratégie régionale de développement économique et d’innovation (SRDEI) adoptée pour la période 2011-2015".

Elle a aussi mis en place "un ensemble d’outils d’ingénierie financière destinés au développement de l’économie productive régionale et en premier lieu des entreprises" (TPE-PME-PMI), ajoute M. Queyranne.

Il souligne également que, "pour renforcer ses moyens d’intervention, la Région Rhà´ne-Alpes est par ailleurs candidate, avec la Région Provence-Alpes-Cà´te d’Azur, à la création d’un fonddédié à l’amorà§age des projets d’entreprises innovantes".

Franà§ois Hollande avait annoncé le 12 juin, devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE), que les régions seraient associées à la gestion de la future BPI.

Le président des Pays de la Loire, Jacques Auxiette (PS), avait déjà proposé que sa région, "forte de son expérience sur le financement des PME", expérimente le volet régional de cette BPI.

article445 rubrique6

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.